“On verra à son retour”: comment Nice compte gérer le cas Youcef Atal après la CAN

Les dirigeants niçois souhaitent profiter du mercato hivernal pour trouver une porte de sortie à Youcef Atal, qui a été condamné mercredi à huit mois de prison avec sursis et à 45.000 euros d’amende pour “provocation à la haine à raison de la religion”.